Art du Yoga      Ayurveda

YOGA    AYURVEDA    COURS    STAGES    PSYCHOLOGIES    O.WALTER    BIBLIOTHEQUE   

La Lumière s’est cachée dans votre Coeur et vous a révélé ;

cachez-vous et révélez la Lumière.

Ram Chandra

 

Yoga : une science et une poétique de la conscience


Le Hatha-Yoga, l'un des aspects du Raja-Yoga ou yoga intégral, s'intègre dans l'immense corpus de la Pensée védique et post-védique et représente une voie  d'intégration et d’unité. Il vise, au travers d’une discipline spécifique du corps et du mental (art des postures et art de la respiration) à équilibrer, harmoniser et vivifier l’intégralité du corps et du psychisme.

Le Hatha-Yoga ne représente donc pas une fin en soi mais tient lieu de préparation physique et psychique en vue d’une libération et d’une réalisation de la Conscience pure. Ce vers quoi tend le Raja-yoga est l’actualisation de Sat-Chit-Ananda, c.à.d. l’incarnation de l’Être-Conscience-Félicité.

Du point de vue de la philosophie et de l’ontologie du Yoga intégral, l’Être renvoie à l’Infini ; la Conscience signifie la Connaissance directe qui inclut l’usage des sens, de l’intellect et du concept mais les dépasse infiniment ; la Félicité se rapporte à un haut degré de Joie sans objet et non contingente.

À ce titre, le Hatha-Yoga proposé dans le cadre d’Art-du-Yoga privilégie une approche qui convient à l’Homme contemporain : l’art de dompter, d’apprivoiser et d’optimiser les fonctions et les propriétés du corps et du psychisme. Ainsi, nous développons des qualités physiques telles que l’endurance, la résistance, la vélocité, la coordination, la souplesse, la force, et des qualités mentales qui correspondent à la rigueur et la finesse, la stabilité et l’ouverture, la tempérance et l’auto-détermination, l’équanimité (égalité « d’âme ») et la sensibilité, la fermeté et la douceur, la puissance et l’aisance, l’attention et la concentration, le discernement, l’empathie...

L’accent est particulièrement porté sur :

- la pratique corporelle des postures (asanas) qui fortifie et modèle subtilement la structure globale du corps et rend efficient les différents systèmes et tissus,  particulièrement le système nerveux, circulatoire, respiratoire, et les tissus lymphatique, musculaire et osseux. 

- l’art de la respiration (prânâyâma) qui apporte une maîtrise du souffle avec à la clé de nombreux bienfaits anatomiques, physiologiques (harmonisation du système sympathique et parasympathique ; amplitude respiratoire accrue ; vascularisation améliorée des tissus et organes dont le cerveau) et psychologiques (meilleure gestion des flux de pensées, rapport plus équilibré avec le monde des émotions).

En Yoga, la notion de Shakti désigne l’Énergie et la puissance de manifestation de la Conscience pure (essence de la vie). Le corps et la complexité psychique (nommée « corps subtils » et composée de quatre instances, la conscience, l’intellect, le « moi » et le mental) en sont une des Formes. La pratique régulière du Hatha-Yoga éveille cette puissance créatrice afin d’en connaître et d’en actualiser la nature et la source.

En Inde, il est de nombreuses écoles de Hatha-Yoga. Le Yoga que j’enseigne est un Yoga classique – Purna Yoga ou Yoga de l’Énergie. Je vous fais vivre de nombreuses postures statiques et dynamiques qui favorisent les étirements et renforcent et tonifient tous les groupes musculaires. Le ballet de postures synchronisé avec la respiration rythmée et régulière a un effet vivifiant sur la structure intrinsèque de la colonne vertébrale et sur le système nerveux central et périphérique.

Ce Yoga comprend :

- Un travail sur le corps au travers des postures – âsana. Je vous amène à les vivre de l’intérieur, comme un don de soi ou une prière naturelle du corps.

- Ces postures s’enchaînent dans un ordre qui permet de s’installer avec sensibilité et en conscience dans une assise ferme et fluide : chacune d’elle, selon sa nature, est tenue plus ou moins longtemps afin de diminuer les tensions, de susciter l’attention, et d’éveiller l’Énergie de la Conscience pure  ̶  vîrya.

- La plupart des postures correspondent à des archétypes vivants. C’est pourquoi les six grands axes du corps - la flexion avant ; l’extension arrière ; la torsion/rotation ; les équilibres ; les étirements verticaux/latéraux ; les postures inversées - sont stimulés : afin de se désencombrer des concrétions organiques et des schèmes mentaux répétitifs et recouvrer une liberté originelle.

- Un travail sur l’Énergie et le psychisme au travers de la respiration – prânâyâma. Les techniques de respiration consistent d’abord à réapprendre à respirer en stimulant toutes les zones respiratoires : l’abdomen, le diaphragme, les muscles intercostaux, la cavité thoracique. Il s’agit ensuite d’apprendre à maîtriser le souffle à travers les quatre temps de la respiration que sont l’inspiration, la tenue du souffle poumons pleins, l’expiration, la tenue du souffle poumons vides. Ce sont précisément les temps de suspension du souffle qui induisent une transformation physiologique (ralentissement du rythme cardiaque, diminution de la tension artérielle, etc.) et psychologique progressive (calme profond, acuité mentale, meilleure gestion des émotions, etc.) ; ces apnées ̶ kumbhaka ̶ suscitent également une légèreté et une vitalité psychique et corporelle. Petit à petit, l’éveil à l’Énergie permet de sentir la totalité du corps vibrer – spanda.

- Une approche de méditation – dhyâna. Celle-ci inclut la capacité de tourner les organes sensoriels, les perceptions et le mental vers l’intérieur, pratyâhâra, et de focaliser son attention sur un point d’Énergie et de conscience, dhâranâ, afin de découvrir en-deçà et au-delà du continuum psycho-mental un vaste espace de paix intérieure, de plénitude et de Joie. Le premier effet significatif de la méditation est de réguler et pacifier le mental, étape incontournable avant de générer une expansion du champ de conscience.

- De temps à autre, les séances sont ponctuées de yoga nidra*. Il s’agit d’une méthode de relaxation profonde qui permet, outre la détente nerveuse et musculaire et la purification des émotions, d’induire un travail de résolutions, sankalpa, afin d’accroître le pouvoir de la pensée créatrice.

Aux origines ou à tout le moins 3000 ans avant l’ère chrétienne, le Yoga participe d’une grande Tradition orale qui dispense son enseignement de Maître à disciple. Or, dès le début du IIème millénaire avant notre ère apparaissent de nombreux textes qui font tous référence au Yoga. Les principaux d’entre eux sont les Puranas, les Samhitas, le Mahabharata dont la Bhagavad Gîta, et un peu plus tard, le Sâmkhyâ, les Sûtras dont ceux de Patanjalî, les Upanishads et les Tantras, synthèse des précédents. Outre la sphère corporelle, anatomique et physiologique, ces traités nous enseignent que la dimension anthropologique, cosmogonique, philosophique, psychologique,  ontologique, métaphysique, éthique, esthétique, spirituelle,… est au premier plan.





S’il fallait circonscrire le Yoga intégral en une formule, ce serait celle-ci :

le Yoga intégral  ̶ Raja Yoga ̶  est la conversion de la matière en énergie et la conversion de l’énergie en l’Ultime.

La première conversion (matière en énergie) correspond à l’équation de Einstein :

E = MC2. La seconde conversion (énergie en l’Ultime) évoque la quintessence des cosmogonies. Or, le Yoga, bien que sous-tendu par un corpus philosophique qui n’a rien à envier à celui d’Occident, est tout autant une praxis, un agir sensé, outillé de méthodes et de techniques accessibles et efficaces. Aussi, sa finalité ne vise rien d’autre que l’actualisation empirique de la formule sus-énoncée.

Lorsque le niveau de conscience d’un seul individu augmente, celui-ci influe sur la sphère humaine, sociale dans son ensemble : la Joie intrinsèque (supérieure au bonheur) est donc inversement proportionnelle à la somme des désirs égotistes et de l’ego.

Si vous souhaitez découvrir plus avant les fondements et les arcanes du Yoga, j’anime des stages dans lesquels des conférences sur la philosophie, la cosmogonie, l’anatomie, la physiologie subtile du Yoga, etc., étayent l’expérience des séances hebdomadaires.

Par ailleurs,  je vous suggère de cliquer sur l’onglet « bibliothèque » afin de choisir les ouvrages mis à votre disposition et nourrir ainsi votre intellect.


* Yoga Nidra

Si quelqu’un a un don créateur et n’en fait rien, cette énergie psychique se transforme en pur poison.

C. Jung


Le yoga nidra, « yoga du sommeil », est une technique de relaxation profonde et de créativité, à l'origine des techniques de relaxation moderne.

Cette approche permet de se dégager du stress sous toutes ses formes dérivées – estime de soi faible ; anxiété ; inhibition de l’action ; peurs ; colères rentrées ; impatience ; actes manqués, etc.

Par le biais d’évocations sonores et visuelles proches de l’invocation, cet état de relaxation a du sens dans la perspective de transformations dans la vie quotidienne.

Une fois installé dans la détente profonde, un sankalpa est mis en place, c’est à dire l’art de suggérer une résolution. Celle-ci imprègne le subconscient d’un message de votre choix et restructure vos forces psychiques, vos objectifs, corrige un trait de caractère, une tendance, etc.

C’est en outre un travail structurant sur l’imaginaire dont la force de suggestion est efficiente s’il est vrai qu’elle réponde à une motivation et à un désir intrinsèques…




Yoga des yeux

Le yoga des yeux est une méthode simple et naturelle qui permet de rééduquer la fonction du regard, c’est à dire d’utiliser au mieux les capacités visuelles dans un état de détente et d’harmonie. On évite ainsi le surmenage des yeux, on élimine les toxines. Ce sur quoi nous travaillons sont les six muscles des yeux qui enserrent l’oeil et que nous apprenons à tonifier.

L’idéal pour palier les expositions longues et quotidiennes devant les écrans ainsi que le stress suscité par la conduite routière.


Abdologie, méthode De Gasquet  

- Reconstruction musculaire post natale

Ces cours s’adressent à toute femme dont l’accouchement remonte à 6 semaines minimum (le cours a lieu sans les bébés).

L'abdologie a pour objectif de fortifier et de renforcer toute la zone du périnée. Quand celui-ci ne fonctionne pas suffisamment, il génère de nombreux désagréments. Outre sa fonction qui concerne la miction, la défécation, la continence urinaire, il soutient également les organes. Il s'agit donc dans une séance de stimuler le périnée superficiel (principalement le muscle pubo-rectal) afin d'affermir le périnée profond (principalement les muscles ilio-coccygiens) qui soutiennent les organes (essentiellement l'utérus, la vessie et le rectum).


Parallèlement, un travail spécifique (en isotonie) consiste à générer un tonus abdominal en développant les muscles des abdominaux. L'accent est mis sur les transverses, abdominaux profonds, tout en fortifiant également les obliques et les grands droits harmonieusement. Ainsi, le soutien des organes est doublement assuré ainsi que celui du dos. En outre, les viscères sont auto-massés et facilitent le transit, la digestion, la circulation. Enfin, dans l'auto-grandissement placé à travers les techniques proposées, la sangle abdominale est galbée et la respiration libérée.


- Renforcement musculaire accru pour sportifs

Pour les sportifs désireux de fortifier en profondeur leur sangle abdominale et dorsale.

L’accent est porté sur un gainage optimal de tous les muscles.


Contact : wow.walter@free.fr

Tél. 06 87 83 47 77